Intemperies dans le Sud-Est : La Protection Civile vient en aide aux voyageurs

Du samedi 22 au lundi 24 août, de violentes intempéries ont touché le Sud-Est de la France paralysant le réseau SNCF dans la région.

 

Les équipes bénévoles de la Protection Civile étaient mobilisées dans plusieurs gares pour assister les voyageurs bloqués auprès des personnels de la SNCF dans le cadre de la convention avec la société ferroviaire.

 

La circulation des trains à destination et en partance de la région Languedoc-Roussillon était samedi et dimanche soir impossible. En cause, les deux coulées de boue sur les voies de TGV dans l'Hérault engendrées par un épisode orageux exceptionnel pour la saison. Dès 18H45, l'ensemble des trains devant partir de Paris ou de Lyon en direction du Languedoc-Roussillon ont dû être supprimés. Une dizaine de TGV étaient donc bloqués dans les deux sens de circulation. Une majorité d'entre-eux ont été ramenés en gares où les voyageurs étaient réconfortés et ravitaillés par les bénévoles de la Protection Civile.

Prise en charge des paniers repas de la SNCF à Lyon-Perrache

Accueil des voyageurs à Marseille

Une fois la veille nationale de la Protection Civile prévenue par la SNCF et tenue par Stéphane JOUANNE, COREO de permanence, les renforts ont été coordonné en liaison avec Alain LASCOMBES, Vice Président en charge des opérations à la FNPC.

Dès dimanche 19H30, en gare de Lyon-Perrache, pour la première fois, 8 bénévoles de la Protection Civile du Rhône se sont relayés jusqu'à lundi matin pour prendre en charge plusieurs centaines de personnes en distribuant eau et paniers repas et veiller sur les naufragés du rail jusqu'au petit déjeuner. Des missions de traduction et d'assistance sanitaire ont été également mises en oeuvre. Plus au sud, en gare de Valence-Ville puis Valence TGV, la Protection Civile de la Drôme déclenchée dès vendredi soir, a mobilisé pas loin de 30 bénévoles dans la nuit de dimanche à lundi renforcée par une équipe de l'Ardèche. Les renforts de l'Isère et du Vaucluse sont restés en réserve. 650 personnes ont été assistées jusqu'à 1H30 du matin.

Dans le Languedoc, après sa mobilisation exceptionnelle sur une Rave party improvisée près Laurens le week-end dernier, la Protection Civile de l'Hérault a été sollicitée une nouvelle fois pour intervenir en gare de Béziers. En  gare de Marseille Saint-Charles, deux équipes de 7 bénévoles de la Protection civile des Bouches-du-Rhône et de 5 du Var sont intervenus pour assister dans un premier temps des voyageurs "en hébergement provisoire" dans une rame de TGV, distribuant ensuite repas et kits d'hygiène puis en milieu de nuit en réalisant l'accueil et l'assistance d'un millier de voyageurs.

Déploiement du matériel logistique à Béziers et à Valence

 

Le retour à la normale s'est fait progressivement. La remise en service vers 16H le lundi 24 août avec une deuxième voie de circulation. Plus largement dans le Sud-Est, la vigilance orange pluies-inondations a été totalement levée.

Enfin, plus à l'ouest, la Protection Civile de Haute-Garonne a été également déclenchée sur la gare de Toulouse-Matabiau pour assister un milier de personnes bloquées dans la nuit de dimanche à lundi. Appelés vers 20H, les bénévoles se sont mis à la disposition de la SNCF pour subvenir aux besoins des voyageurs en terme de soins d'urgences, soins psychocologiques pour tenter de soulager toutes les personnes en difficultés grâce à une très bonne homogénéité avec les agents SNCF. Une fois les personnes reparties en bus, le dispositif a été levé à 6H du matin.

Un grand merci à la centaine de bénévoles mobilisés sur l'ensemble de ces missions.

Publié le 24 Août 2015.

Nicolas Bertet, Direction Nationale de la Communication