La Protection Civile au Carnaval de Nice

Du 13 février au 1er mars 2015, pas moins de 170 bénévoles de la Protection Civile se relaient afin d’encadrer les 600 000 spectateurs qu’attire chaque année l’évènement, un des trois plus grands Carnavals au monde.

 

Comme chaque année depuis 2001, à chaque sortie des 18 chars, c'est la Protection Civile qui assure le dispositif de secours.

Les bénévoles seront une soixantaine à chaque chaque corso ou bataille de fleurs, venus de toute la France pour ce dispositif prévisionnel de secours de grande envergure.

Comme le veut la tradition, sa majesté le roi de la musique rejoindra la Baie des Anges pour son incinération le 1er mars.

 

Une cérémonie d'ouverture qui tombe à l'eau en raison des mauvaises conditions météorologiques et les premières batailles de fleurs et corsi carnavalesques annulés, il en faudra plus pour empêcher le roi de la musique de jouer ses premières notes au Carnaval de Nice 2015.

Quelques chiffres :

  •     60 intervenants secouriste (dont l'échelon de commandement)
  •     1 tente PMA capable d'accueillir 3 victimes en "Urgence Absolue" et 7 victimes en "Urgence Relative"
  •     1 pré Poste Médical Avancé capable d'accueillir 2 victimes en "Urgence Absolue" et 3 victimes en "Urgence Relative"
  •     1 Poste de Commandement Commun (Pompiers, SAMU, Police, Organisation ...)
  •     1 médecin urgentiste dans 1 vehicule Protection Civile et 1 infirmier
  •     21 départements en renfort (40, 66, 34, 30, 83, 03, 11, 71, 21, 44, 35, 57, 33, 47, 49, 58, 68, 79, 82, 86, 91)

 

  • Le député-maire de Nice Christian Estrosi aux côtés des secouristes de la Protection Civile
  • Venue du président national, Dr Christian Wax, sur le dispositif

Publié le 13 Février 2015.

Nicolas Bertet, Direction Nationale de la Communication