Opérations de secours

Les équipes cynotechniques

​Activité complémentaire aux missions de sécurité civile, la cynotechnie est orientée à la Protection Civile vers la recherche de personnes disparues, égarées ou ensevelies. Elle s’inscrit pleinement dans son souhait de complémentarité sur le territoire national ou de projection à l’international.

Cette activité est encadrée par la Direction Nationale des Opérations (DNO) conseillée par des référents nationaux techniques et pédagogiques. Les binômes (conducteur et chien) sont issus des Associations Départementales de Protection Civile et sont déclarés opérationnels à l’issue de validations passées devant un jury qui effectue un contrôle sur le savoir faire et le savoir être des candidats à l’intégration au sein de l’Unité Cynotechnique Fédérale. Intégrer cette Unité de la Fédération Nationale de Protection Civile n’est pas un droit qui se revendique mais une reconnaissance acquise et reconnue par ses pairs y compris extérieurs à la Fédération. Etre déclaré « opérationnel » pour devenir, ou rester, membre de l’Unité Cynotechnique Fédérale impose donc en permanence une remise en cause personnelle où humilité, retenue, discrétion et esprit d’équipe sont les qualités intrinsèques de tout conducteur de chien. 

Missions et technicités

Susceptibles d'être appelés en renfort par les services de l’État (Préfet, Maire, Gendarmerie, Police) ou par un pays sinistré, afin de retrouver des personnes disparues, égarées ou ensevelies, les chiens se repartissent en trois spécialités techniques différentes :

  • les chiens de piste, qui utilisent comme référence les odeurs émanant d'un objet personnel de la personne disparue et relèvent l’itinéraire parcouru en partant de l’endroit où elle a été aperçue pour la dernière fois.
  • les chiens de recherche en milieux naturels, qui sillonnent un périmètre défini, par exemple en forêt, et signalent en aboyant toute personne présente. Ils sont très utiles pour retrouver rapidement et sans trop de moyens humains, des personnes disparues en milieu rural.
  • les chiens de décombres qui sont en mesure de localiser les personnes ensevelies dans les restes d’une structure effondrée, suite à une explosion ou un tremblement de terre. 

 

 

Origine des conducteurs de chiens

Les conducteurs de chiens de la Protection Civile sont avant tout des bénévoles qui mettent leur passion au service de leurs concitoyens. Ils sont intégrés à l’Association Départementale de Protection Civile qui les accueille.

Pré-requis pour être conducteur à l'Unité Cynotechnique Fédérale

Les bénévoles désirant devenir conducteurs de chien à la Protection Civile doivent être adhérent à l’Association Départementale de Protection Civile possédant une équipe cynotechnique. Leur formation est longue et s’étale sur une période d’environ deux ans. Les chiens utilisés appartiennent aux conducteurs et vivent ainsi avec eux au quotidien.

La formation des équipes

Les maîtres-chiens doivent suivre des formations longues et rigoureuses pour atteindre un haut niveau de professionnalisme et être déclaré « opérationnel ». Les chiens ne travaillent pas seuls mais en binôme avec leur maître, d'où l'importance que le binôme développe une belle complicité.

 

La formation du chien commence dès le plus jeune âge dans le strict respect de la Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie (Strasbourg, 13.XI.1987) qui précise dans son article 7 qu’ « aucun animal de compagnie ne doit être dressé d’une façon qui porte préjudice à sa santé et à son bien-être, notamment en le forçant à dépasser ses capacités ou sa force naturelles ou en utilisant des moyens artificiels qui provoquent des blessures ou d’inutiles douleurs, souffrances ou angoisses ».

L’utilisation d’un chien de recherche nécessite donc une connaissance des besoins physiologiques et comportementaux de l’animal afin de veiller à son bien-être. Le binôme homme-chien doit suivre des entraînements réguliers, obligatoires dont le niveau se doit d’être validé par des personnes extérieures à son proche entourage.

 

Vous avez des questions concernant la cynotechnie à la Protection Civile ? Contactez-nous.