Prévention

Nos conseils prévention

 

Pour développer la prévention face aux accidents domestiques, la Protection Civile a développé un partenariat avec l'Observatoire Mavie.

Vous trouverez sur leur site des informations pertinentes et des actions simples.

 

 

La trousse de secours

 

Une trousse de secours doit comporter tous les éléments dont vous pourrez avoir besoin pour donner les premiers soins à une personne en cas d’accident.

 

Elle doit contenir au minimum :

  • Des pansements adhésifs multi-tailles,
  • Des gants de différentes tailles,
  • De compresses stériles 10x10 ou 7,5x7,5 pour nettoyer et/ou couvrir les plaies,
  • Une paire de ciseaux,
  • Des bandes type nylex,
  • Une écharpe triangulaire grand format (éviter les épingles à nourrice),
  • Un pansement hémostatique (CHU) pour les hémorragies importantes,
  • Un antiseptique en dosettes (pour désinfecter les plaies),
  • Une couverture de survie (dorée pour réchauffer, argent pour refroidir),
  • Du sérum physiologique en dosettes (pour nettoyer les plaies),
  • Un gel anti-brûlure,
  • Un masque respiratoire (Pocket mask),
  • Une poche de froid (Coldpack - éviter les sprays canfrés ou alcoolisés).

 

Il existe des kits déjà tout prêts peu onéreux. Mais attention aux dates de péremption et aux produits bon marché.

Il est conseillé de vous munir d'un trousse simplifiée dans votre véhicule.

 

L'auto-protection

 

Venue des Etats-Unis, l'auto-protection s'impose peu à peu en Europe face à l'augmentation des catastrophes depuis ces 10 dernières années. Elle est la deuxième étape dans votre engagement dans la prévention des risques qui sera de se protéger face aux accidents quotidiens puis exceptionnels.

Elle commence par une meilleure sécurisation de votre domicile. Tous les objets les plus ordinaires peuvent être dangereux au quotidien et notamment pour les jeunes enfants. Vous pouvez, par de simples mesures, rendre votre maison plus sûre pour vous et votre famille.

Limiter les risques quotidiens

  • Pour éviter les chutes et les blessures, veillez à ce que :
    • les tapis ou objets entravant la circulation, soient sécurisés ou illuminés
    • les escaliers soient équipés d'appuis solides (barrières en haut des escaliers indispensables s’il y a des enfants en bas âge dans la maison),
    • les poignées d’appui soient installées dans les locaux sanitaires (baignoires),
    • les tiroirs soient équipés de stops tiroirs (empêchant le déboîtement du tiroir).
  • Evitez d’accrocher des miroirs ou des objets lourds au dessus des lits et des canapés.
  • Gardez les couloirs et les sorties dégagés pour faciliter l’évacuation.
  • Installez des détecteurs de fumée (DAAF).
  • Equipez-vous d’un extincteur et apprenez quand et comment s’en servir. Faites le vérifier régulièrement (une fois par an).
  • Assurez-vous que le numéro de votre bâtiment/maison est clairement indiqué et visible, pour permettre aux secours de vous trouver rapidement.

Se préparer en cas de problème

Parlez en famille de ce qui pourrait vous arriver à tous lors d’une catastrophe. Sans être paranoïaque, il est important de prendre conscience qu’il est nécessaire de se préparer à y faire face surtout quand votre domicile est proche de zones à risques.

Chaque membre de la famille doit être Impliqué dans l’élaboration d'un plan personnel de secours conçu en commun. Expliquez le plus simplement possible les actions et les démarches qui vont accroître la sécurité de tous. Ce faisant, en cas de situation d’urgence, vous réduirez leur anxiété.

  • Chaque membre de votre famille doit connaître l’emplacement des trousses de premiers secours ou les équipements nécessaires en cas de coupure d'électricité par exemple.
  • Tous les membres de votre famille, même jeunes, doivent connaître l'emplacement des arrivées d’eau, de gaz et d’électricité et les couper en cas d’incident ou d’accident.
  • Apprenez aux membres de votre famille à se servir d’un extincteur.
  • Déterminez le meilleur moyen de sortir de votre logement et de vous réunir. N'hésitez pas à planifier 1 ou 2 parcours et une zone de rassemblement.
  • Choisissez un ou deux parents ou proches à qui vous et vos enfants pourraient téléphoner en cas de besoin. Ces personnes doivent également en être informées.
  • Assurez-vous que tous les membres de la famille disposent des coordonnées des proches que vous aurez choisis comme contacts en cas de besoin.
  • Créez pour chaque membre de votre famille, une « carte d’urgence » au format carte de crédit (renseignements sur le possesseur de la carte, sur les numéros d’urgence et les personnes à contacter prioritairement en cas d’accident),
  • Prenez en compte les besoins spécifiques des membres de votre famille (enfants, seniors) dans la préparation de votre plan.

 

Face à une situation d'urgence

Après avoir recherché les informations sur les risques dans votre région et avoir conçu votre plan personnel de secours, il vous faut chaque année rester préparé par une simulation d'évacuation ou de confinement. Les enfants adoreront ! Lorsque que la crise survient, votre anticipation vous permettra d'intégrer également ceux qui auront besoin de vous (voisins, proches, personnes âgées...).

Pendant la crise

Votre action la plus efficace sera de rester informé en permanence des actions de secours prises par les pouvoirs publics et de respecter strictement les consignes communiquées, notamment d’évacuation de votre domicile ou de la zone sinistrée.

  • Écoutez en permanence la radio ou la télévision, et plus particulièrement votre radio locale de service public.
  • Soyez attentifs aux messages par porte-voix d’où qu’ils proviennent (véhicule terrestre, maritime ou aérien).
  • Soyez en alerte des messages transmis par sirènes qui peuvent inviter à une évacuation (voir l'article de la Sécurité Civile)
  • Restez où vous êtes jusqu’à ce que la sécurité soit assurée ou que l’on vous donne l’ordre d’évacuer les lieux.

Respectez l’ordre d’évacuation

  • L’ordre d’évacuation est donné par les autorités uniquement lorsqu’elles ont des raisons de croire que vous êtes en danger. C’est pourquoi il faut rester où vous êtes jusqu’à ce que l’on vous donne l’ordre d’évacuer les lieux ou que votre sécurité ne soit plus assurée.
  • Si vous recevez l’ordre d’évacuer les lieux, apportez avec vous votre sac dʼurgence, les médicaments dont vous avez besoin, vos ordonnances, les papiers d’identité de chacun des membres de la famille, des copies des papiers essentiels de la famille et un téléphone portable.
  • Verrouillez les portes de votre domicile et utilisez les voies de secours préconisées par les autorités ou suivez les itinéraires d’évacuation que vous avez préalablement repérés.

Respectez l’ordre de confinement

Si les responsables locaux vous conseillent de vous « abriter sur place », vous devez demeurer à lʼintérieur de votre domicile ou de votre lieu de travail, et vous protéger à cet endroit. Afin de vous protéger au mieux :

  • Fermez et verrouillez toutes les fenêtres et les portes donnant sur lʼextérieur.
  • Éteignez tous les ventilateurs et systèmes de chauffage et de climatisation d’air.
  • Allez dans une pièce située au-dessus du niveau du sol, si possible sans fenêtre.
  • Utilisez du ruban adhésif pour calfeutrer les fentes des portes et éventuellement celle des fenêtres.
  • Écoutez la radio ou regardez la télévision régulièrement jusqu'à ce qu’on annonce que la situation est revenue à la normale ou qu’une évacuation est nécessaire.

Après la crise

  • Il est nécessaire d’être conscient de tous les dommages causés, au niveau matériel, mais surtout humain, et des dangers encore existants suite aux dégâts matériels.
  • En cas d’évacuation, ne retournez à votre domicile que lorsque les pouvoirs publics vous en donneront la permission.
  • Faites appel aux services de secours ou à un professionnel pour remettre en marche l’électricité ou le gaz.
  • Faites-vous aider par votre médecin pour faire face aux conséquences émotionnelles et psychologiques qui peuvent survenir.
  • Cela vaut particulièrement pour les enfants. Parler de son expérience aide à comprendre la situation et à s’inscrire dans un nouvel équilibre de vie.