Incendies dans le Var: la Protection Civile se mobilise largement

Suite aux incendies en cours dans le département du Var, la Protection Civile a engagé des moyens départementaux et extra-départementaux pour venir en aide à la population. C’est plus de 10 000 personnes qui ont été évacuées sur les communes de la Londe-les-Maures et Bormes-les-Mimosas, et dans les villages alentours. Ces villes abritent de nombreux sites touristiques (notamment des campings, qui ont dû être évacués pour protéger la population).

La Protection Civile du Var a mobilisé plus de 50 secouristes, pour la mise en place et la gestion de trois centres d’accueil. Dans ces locaux mis à disposition par les municipalités, les personnes peuvent trouver repos et réconfort. Les associations départementales de Protection Civile des Alpes-Maritimes, du Vaucluse et du Gard se sont également mobilisées pour fournir des moyens d'hébergement (lits d'appoints, matériel de cuisine, mobilier).

La Protection Civile a notamment déployé 3 équipes socio-psychologiques pour accueillir les personnes en situation de stress. L’organisation prévoit un accompagnement de ces personnes durant toute la durée des événements.

Le 28 Juillet, le Premier Ministre Edouard Philippe et le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb se sont rendus dans le Var pour faire le point sur l'évolution des incendies. A cette occasion, ils ont rencontré les bénévoles de la Protection Civile au sein des centres d'accueil, et ont salué le travail effectué pour accueillir les évacués. Les bénévoles ont été remerciés pour leur engagement auprès de la population et leur réponse opérationnelle immédiate.

Un dispositif de pré-alerte de colonnes de renfort est activé. Plusieurs départements sont d'ores et déjà mobilisés.

La Protection Civile alerte sur le fait que de fausses rumeurs circulent sur la possibilité de regagner les campings :  les autorités n’ont pas encore autorisé le retour dans les domiciles et les hébergements, la situation est encore extrêmement dangereuse à proximité des zones incendiées.

Nous demandons a chacun de suivre le consignes préfectorales et de s’informer auprès des sources officielles (sapeurs-pompiers, préfecture, gendarmerie), avant d'entamer un retour vers les zones sinistrées.

Nous vous conseillons de suivre les informations des autorités sur les réseaux sociaux et sur le flux twitter de VISOV (http://twitter.com/VISOV1)

Publié le 26 Juillet 2017.