faire un don à la protection civile--

L’unité équestre de la Protection Civile des Yvelines

L’INTERVIEW DE LISA, RESPONSABLE DE L’UNITE EQUESTRE DE LA PROTECTION CIVILE DES YVELINES

 

Quel est ton parcours au sein de la Protection Civile ?

 

J’ai 24 ans et je suis en dernière année d’études d’ostéopathie. Je suis bénévole depuis 2 ans à la Protection Civile, au sein de l’antenne d’Hardricourt dans les Yvelines (78).

C’est pour l’unité équestre que j’ai spécifiquement intégré la Protection Civile. En effet, je monte à cheval depuis plus de 21 ans, je suis galop 7 et mes parents gèrent un centre équestre. L’univers, les missions et les valeurs de la Protection Civile m’ont très rapidement plu.

J’ai récupéré la gestion de l’unité équestre de l’antenne d’Hardricourt en septembre 2022.

 

Peux-tu nous présenter l’unité équestre des Yvelines ?

Hardricourt est une antenne classique de Protection Civile, rattachée aux Yvelines, mais avec la spécificité de l’unité équestre.

Cette unité a été créée en 2020 par Maxime Suzanne, bénévole de l’association et Arnaud Sepval, président de la Protection Civile des Yvelines. Cela s’est fait grâce au partenariat avec l’élevage de Villemonteix (Puy-de-Dôme) et l’Association de Valorisation des Chevaux de Race Auvergne (AVA-CRA).

Elle a rencontré un franc succès et a été nommée 3e au prix du trophée de l’innovation du Congrès 2022 de la Protection Civile.

Suite à cela, la Protection Civile du Tarn s’est également dotée d’une unité équestre suite à nos conseils et ceux de l’AVA-CRA.

 

Quelles missions effectuez-vous avec les chevaux ?

 

Nous tenons des postes de secours sur des événements tels que des trails ou des courses à pied. Nous réalisons également des maraudes à cheval, effectuons des missions de surveillance de massifs forestiers l’été et participons à des cérémonies avec les chevaux. Nous pouvons également être réquisitionnés par les services de l’Etat pour des missions de recherche et d’assistance.

Ces missions sont menées dans les Yvelines mais nous pouvons également être amenés à nous déplacer sur le territoire national et à effectuer des renforts.

Nous travaillons régulièrement avec les chevaux hors missions Protection Civile, à travers des mises en conditions et des entraînements réguliers, pour les habituer à toutes les situations qu’ils peuvent rencontrer.

 

Quel est l’avantage d’être à cheval pour des bénévoles de la Protection Civile ?

 

Tout d’abord, nous pouvons sur les postes de secours accéder à des lieux dans lesquels les chevaux peuvent se rendre et pas les véhicules. C’est également un moyen de déplacement bien plus écologique.

En comparaison avec les missions où les bénévoles sont à pied, nous avons l’avantage de pouvoir couvrir plus de terrain, de pouvoir nous déplacer plus rapidement et sans nous fatiguer et d’avoir une meilleure visibilité, car nous sommes en hauteur.

Cela accroît également la visibilité de la Protection Civile sur les événements.

Enfin, les chevaux sont une réelle interface de communication, permettant de faciliter le contact avec les victimes grâce au côté avenant de l’animal.

Pendant les maraudes, les bénéficiaires sont également ravis de voir les chevaux et l’approche se fait plus facilement par ce biais.

 

Comment s’organise l’unité équestre ?

 

8 cavaliers composent l’unité. Nous montons des binômes mixtes de plusieurs niveaux.

Nous avons 2 chevaux, tous deux frères et sœurs et de race Auvergne française :

  • Epona, une jument de 9 ans ;
  • Febus, un cheval de 8 ans.

Ils appartiennent à l’élevage de Villemonteix, qui nous les confient.

Les chevaux sont attribués aux secouristes cavaliers en fonction de leur lien avec chaque cheval. Il faut en effet qu’ils soient à l’aise pour mener au mieux les missions.

 

Quelle formation faut-il pour être secouriste cavalier à la Protection Civile ?

Le pré-requis avant d’intégrer l’association est d’être galop 5. Nous menons également des tests sur le niveau d’équitation et de connaissances de l’entretien des chevaux. Il faut en effet être apte à s’occuper d’eux comme si c’était les nôtres.

Par la suite, les bénévoles passent leur diplôme des Premiers Secours en Equipe (PSE) de niveau 1 et 2 à la Protection Civile, puis ils réalisent des doublures (en binôme) pour monter à cheval.

 

Pour rejoindre l’unité équestre de la Protection Civile des Yvelines : lisa.fournier@protectioncivile-78.org – 01 83 43 97 30.

Pour rejoindre la Protection Civile : https://www.protection-civile.org/devenir-benevole/

 

Secouriste bénévole à cheval, pendant un dispositif prévisionnel de secours sur un événement.

Partager cet article :

Partager cet article :