faire un don à la protection civile--

L’unité cynotechnique de la Protection Civile de la Seine-et-Marne

L’INTERVIEW DE BRUNO, RESPONSABLE DE L’UNITE CYNOTECHNIQUE DE LA PROTECTION CIVILE DE LA SEINE-ET-MARNE

 

Quel est ton parcours au sein de la Protection Civile ?

Avant d’intégrer la Protection Civile, je participais à des compétitions canines avec ma chienne, mais j’en ai perdu l’intérêt car le pointage était plus important que le bien-être de l’animal. C’est alors que j’ai souhaité faire une nouvelle activité à partager avec ma chienne. Ayant découvert l’unité cynotechnique de la Protection Civile de Seine-et-Marne, j’ai présenté ma candidature et ai été intégré en décembre 2017.

 

Peux-tu nous présenter l’unité cynotechnique de la Protection Civile de Seine-et-Marne et son organisation ?

L’unité cynotechnique de la Protection Civile de Seine-et-Marne a été créée en 2012.

En ce qui concerne les ressources animales, nous disposons de deux chiens Malinois, de deux Schipperkes et d’un Setter Anglais. Les deux Malinois sont opérationnels en décombres et questage ; ils effectuent des recherches libres dans des zones telles qu’une usine désaffectée, une forêt ou un bâtiment effondré. Une fois la victime trouvée, le chien se couche à ses pieds et guide son maître par ses aboiements constants. Le Setter Anglais et l’un des Schipperkes sont dédiés au secourisme canin, tandis que l’autre Schipperke est validé cyno 0 en piste avec comme objectif de passer cyno 1 opérationnel en 2024 [Explications de ces critères d’évaluation dans un paragraphe ci-dessous].
Actuellement, nous disposons de 5 chiens et d’ici à 2024, nous prévoyons d’augmenter ce nombre à 6. Il est important de souligner que l’unité cynotechnique est composée des chiens appartenant à leurs maîtres.

En termes d’équipement matériel, notre unité dispose de deux véhicules cyno, dont un tactique équipé d’un poste de commandement (comprenant 2 ordinateurs, 4 écrans, 1 télévision et une batterie permettant une autonomie de plus de 5 heures), deux caisses à chiens, un sac de secours et un sac d’oxygène, des moyens de communications performants et 2 drones dont un thermique. Les chiens, eux, sont équipés de GPS pour que nous puissions suivre leur parcours et transmettre les informations instantanées aux autorités.

En ce qui concerne les ressources humaines, nous pouvons compter sur l’ensemble des bénévoles de la Protection Civile de Seine-et-Marne car notre APC n’a pas d’antenne. Cependant, notre unité cynotechnique regroupe une dizaine de bénévoles travaillant avec les chiens.

Nous sommes également habilités à encadrer des bénévoles spontanés, qui se présenteraient sur place pour aider nos équipes lors d’une mission, grâce à l’agrément de sécurité civile de type C que détient la Protection Civile.

 

Comment sont évalués les compétences des maîtres-chiens ?

Les maîtres-chiens font l’objet d’une évaluation selon le niveau “cyno” de 0 à 3 :

  • Cyno 0 : Le chien et son maître ont du potentiel mais doivent poursuivre leur entraînement ;
  • Cyno 1 : Le chien et son maître sont opérationnels ;
  • Cyno 2 : Le maître-chien est chef d’équipe, il est donc capable de superviser plusieurs équipes de maîtres-chiens lors d’une mission ;
  • Cyno 3 : C’est notre cadre fédéral en cynotechnique. C’est le conseiller qui est responsable de l’examen, de la partie pédagogique et de l’évolution de la cynotechnique. Cette fonction est actuellement occupée par Jean Claude Juste, bénévole au sein de la Protection Civile de la Drôme (26).

Une fois par an, un examen annuel a lieu et chaque équipe passe une épreuve par spécialité simulant des situations opérationnelles réelles. En cas d’échec, une nouvelle tentative peut être effectuée dans les mois ou l’année suivante.

 

Quelles missions les chiens effectuent ?

Les chiens de piste sont chargés de retrouver une victime en suivant son odeur. Ils remontent le parcours de la personne jusqu’à la localiser.

Les chiens spécialisés dans les décombres sont opérationnels pour localiser des personnes ensevelies. Leur déclenchement en France ne pourrait se faire que si, par l’étendue des sinistres, les pompiers ne seraient plus en capacité de porter secours sur toutes les zones.

Les chiens de questage parcourent une zone et signalent la présence de toute personne par leurs aboiements.

Les chiens de secours canin servent de plastron pour le formateur. Ils doivent être calmes et les formateurs doivent être capables de les guider pendant des journées de formation de 7 heures, en présence de nombreuses personnes.

 

Quel est l’avantage d’avoir des chiens pour les bénévoles de la Protection Civile ?

La possession d’une unité cynotechnique offre plusieurs avantages pour la Protection Civile, les bénévoles et les victimes.

Tout d’abord, pour les bénévoles, les chiens représentent un outil de travail doté de compétences que l’humain ne possède pas. Ils permettent un gain de temps significatif lors des recherches de personnes disparues. Par exemple, lors d’une intervention récente dans une usine désaffectée, les chiens ont quadrillé la zone sur plusieurs niveaux seulement 2 heures et ont pu permettre à la gendarmerie d’engager des moyens humains sur d’autres zones.

Pour la Protection Civile, l’existence de cette unité permet de singulariser notre association, par la mission de recherche dédiée aux personnes disparues. L’unité cynotechnique peut être mobilisée efficacement lors d’une battue.

Enfin, du point de vue des victimes, la simple vue du chien peut apporter un réconfort.

 

Quelle formation faut-il pour être devenir maître-chien et quelle formation le chien suit-il ?

Tout d’abord, il existe deux catégories de maîtres-chiens :

  • La première concerne ceux qui sont déjà qualifiés en raison de leur profession ou de leurs activités sportives et qui souhaitent intégrer la Protection Civile. Ils peuvent rejoindre l’unité cynotechnique avec leur chien. La protection Civile les formera au PSE et aux secours canins. Ils passeront les validations pour devenir maître-chien opérationnel.
  • La deuxième concerne ceux qui possèdent un chien, sans compétences particulières. Ils intègrent la Protection Civile, passent leur PSE et s’entraînent avec l’unité cynotechnique pour monter en compétences au fil du temps, être formés aux secours canins et passent les validations pour devenir maître-chien opérationnel.

La formation du chien se confirme lors des validations fédérales organisées une fois par an et par discipline. En 2024, un projet est en cours pour intégrer une semaine de cours, qui seraient dispensés par des Cyno 2 et 3 avant de passer l’examen.

 

Quel rythme d’entraînements suivent les chiens ?

Les chiens de questage s’entraînent une fois par semaine, les chiens de décombres deux fois par mois et les chiens de pistage suivent six à huit entraînements par mois. En plus de ces entraînements réguliers, ils doivent également suivre des stages encadrés par un instructeur professionnel, d’une durée variant d’une journée à une semaine.

 

Comment veillez-vous à la santé et au bien-être des chiens sous votre responsabilité ?

Il est obligatoire pour tous les maîtres-chiens de suivre une formation en secours canins. Chaque année, les chiens doivent valider un examen vétérinaire afin d’obtenir un certificat d’aptitude pour les missions.

 

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait intégrer l’unité cynotechnique de la Protection Civile de Seine-et-Marne ?

Je conseille aux maîtres de venir assister à un entraînement sans le chien dans un premier temps, puis de l’amener pour évaluer s’il présente des peurs ou des comportements agressifs.

Par la suite il pourra participer à une séance de recrutement, pendant laquelle il découvrira toutes les missions de la Protection Civile. S’il veut s’engager, il deviendra bénévole à la Protection Civile de Seine-et-Marne et intégrera l’unité cynotechnique, avec ou sans chien.

Oxane et Ipsylone, 2 Malinois

© Photos : Protection Civile de Seine-et-Marne

Pour rejoindre l’Unité Cynotechnique de la Protection Civile de la Seine-et-Marne : bruno.faguer@protectioncivile77.org – 06 21 62 16 24.

Pour rejoindre la Protection Civile : https://www.protection-civile.org/devenir-benevole/

Besoin d'aide?

Toute l’équipe de la Protection Civile est à votre service et répondra à toutes vos questions.

Partager cet article :

Partager cet article :