La Protection Civile développe sa réponse opérationnelle dans les Antilles

Afin de faire face aux risques météorologiques présents dans l’arc Antillais, la Protection Civile a développé une formation “Technicien de Soutien aux Populations Sinistrées”, pour ses bénévoles de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane.

La Protection Civile était intervenue pour porter assistance à la population à Haïti en 2010, suite au tremblement de terre, et plus récemment à Saint-Martin, suite au passage de l’ouragan Irma.

Paul Francheterre, Président de la Protection Civile, explique la genèse de ce projet au micro de Martinique la 1ère : “Les événements de l’année dernière ont montré qu’il était important de pouvoir centraliser en un point du matériel et surtout de former les intervenants à des techniques avec du matériel. Ainsi, nous avons doté l’arc Antillais de 200 000 euros de matériel, puis nous avons mis en place cette formation”.

Durant cette semaine de formation, les bénévoles ont suivi des modules pratiques sur le maniement du matériel d’intervention (tronçonneuses, groupes électrogènes, etc), et des modules théoriques sur l’accueil des sinistrés, notamment à travers des séances de formation au soutien socio-psychologique.

La formation s’est clôturée par un exercice de simulation de catastrophe. D’abord en phase de pré-alerte, les bénévoles recensent leurs moyens humains et matériels disponibles. Puis, ils ont assuré des missions opérationnelles, avec la simulation d’appels provenant de la population.

27 bénévoles ont suivi cette formation de “technicien spécialisé en catastrophe”. Cette semaine, certains d’entre eux suivent également une formation de chef d’équipe, spécialisée “soutien aux populations sinistrées”, pour encadrer ce type de missions.


Photographie: www.rci.fm

Publié le 17 Mai 2018.